Désinformation sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : les médias au garde-à-vous

Share Button

Le 13 décembre 2017, trois médiateurs désignés par le Premier ministre remettaient leur rapport sur la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une question attire particulièrement l’attention des médias : celle de l’évacuation de la « zone à défendre » (ZAD) – la zone d’aménagement occupée par des opposants au projet d’aéroport (zadistes).

L’occasion d’assister au déploiement du pire du journalisme de maintien de l’ordre : reprises de sources militaires sans contradiction ni recul, manipulation d’images d’archive ou hors contexte, fausses exclusivités présentant les zadistes comme armés jusqu’aux dents… Ou comment certains journalistes se sont fait les chargés de communication de la gendarmerie.

Plus d’infos sur le site de l’Acrimed –>