Construire le mouvement jusqu’au retrait du projet de loi travail

Share Button

Le 9 mars a été une réussite. Il faut continuer en intersyndicale partout, avec les jeunes scolarisé-es, au travail, dans la précarité ou au chômage, le 17 dans la rue avec les lycéen-nes et les étudiant-es, le 24, jour de présentation en conseil des ministres et le 31, jour d’appel commun de l’intersyndicale à la grève.

Solidaires appellera à la grève et déposera les préavis pour permettre à chacun-e de participer.