Education nationale : pour une rentrée de lutte

Share Button

Dans l’éducation comme partout les conditions de travail et de vie se dégradent. Les politiques d’austérité qui consistent à prendre aux classes populaires pour faire exploser les dividendes des plus riches (+11% en France entre 2015 et 2016, selon Les Echos) touchent tous les secteurs : éducation, services publics, salaires etc.

C’est tous et toutes ensemble qu’il faut lutter !

Dans notre secteur les effets d’annonce ministériels ne trompent personne. Il n’y a pas de réponse aux revendications des personnels.

C’est pourquoi la fédération SUD éducation appelle à faire grève le 8 septembre contre la réforme du collège, contre la réforme des rythmes scolaires, la territorialisation de l’école, les sureffectifs, la casse de l’éducation prioritaire.

Mais pour gagner dans notre champ professionnel c’est avec le reste du monde du travail qu’il faut combattre. Aujourd’hui c’est la loi travail qui est en ligne de mire. Elle constitue une régression historique des droits des salarié-e-s. Derrière cette attaque du code du travail, il est évident que c’est la remise en cause du statut de la fonction publique qui se profile.

La fédération SUD éducation appelle à une rentrée de lutte en agissant et discutant dès la rentrée, en faisant grève le 8 septembre et en se mobilisant le 15 septembre. Elle appelle à débattre de la reconduction des grèves pour que les revendications des travailleurs-euses aboutissent.