Grève reconductible pour le retrait de la loi Travail

Share Button

Alors que le débat parlementaire vient de commencer, nous en sommes aujourd’hui à plus d’un mois et demi de lutte depuis la première manifestation le 9 mars et la pétition qui lancent le mouvement contre la loi Travail.

Le rapport de forces que nous avons ainsi créé, a obligé le gouvernement à quelques reculs par rapport au projet initialement concocté avec le MEDEF. Mais celui-ci reste totalement inacceptable.

En apportant quelques aménagements, en répondant ici ou là à des revendications catégorielles, le gouvernement a joué et continue à jouer la division : entre organisations syndicales dans un premier temps, entre mouvements de jeunesse et syndicats ensuite.

Si cela a suffi à satisfaire CFDT, UNSA ou CGC, pour l’essentiel les manœuvres de division ont échoué : des collectifs de base CFDT ou UNSA sont toujours dans la lutte, d’autres syndicats (CNT-SO, CNT, LAB,…) aussi, et le front commun entre CGT/FO/Solidaires/FSU et mouvements de jeunesse demeure.

Il continue à réclamer le retrait du projet de loi Travail.

Lire la suite sur le site de Solidaires –>