Non au Pacte budgétaire

Share Button

NON au Pacte budgétaire européen c’est notre avenir qui est en jeu !
Le président de la République veut faire ratifier au plus vite par le Parlement le Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) de la zone euro, plus connu sous l’intitulé de « Pacte budgétaire » ou traité Merkozy. Il s’était pourtant engagé à le renégocier. Ce traité est un autre moyen de faire avaler la dette aux peuples d’Europe, qui manifestent aujourd’hui partout pour s’opposer à la politique austéritaire dictée par la Troïka (UE-BCE-FMI) et exigent un audit citoyen de la dette.

  • hublot replica
  • hublot big bang replica
  • rolex replica
  • swiss replica watches
  • fake watches
  • gucci replica
  • fake watches
  • gucci replica
  • gamma blue 11
  • jordan 13 bred
  • retro jordan 13
  • jordan 10 powder blue
  • legend blue 11s
  • cheap nike shoes

  •  

    Jeudi 27 septembre 2012 : Réunion à Migennes salle Jacques Brel à 20h00

    Dimanche 30 septembre 2012 : Manifestation à Paris – 13h30 à Nation

    Une saignée pour le plus grand nombre

    En imposant l’obligation d’équilibre permanent (déficit « zéro » – « règle d’or »), le traité Merkozy va exiger des coupes dramatiques dans les dépenses publiques nationales (santé, éducation, justice, protection sociale, retraites, chômage, etc.) et locales (les collectivités locales seront soumises au même régime) sous peine de sanctions automatiques et obligatoires.
    Couper dans les dépenses publiques ne fera qu’aggraver le chômage, généraliser la précarité, diminuer les rentrées de taxes et d’impôts, creuser dette et déficits, et donc accentuer la récession…
    Non seulement le Pacte budgétaire prive la puissance publique de moyens indispensables pour mener des politiques permettant d’engager la transition sociale et écologique, mais il institutionnalise une austérité permanente en Europe, démantelant le droit du travail et bradant de fait des pans entiers de nos services publics au secteur privé.

    Des conséquences sociales insupportables

    Les mesures aujourd’hui imposées à la Grèce, au Portugal, à l’Espagne, demain à la France et à tous les pays signataires du traité Merkozy, vont accroître les inégalités et toucheront toutes les catégories de la population : salariés, précarisés et menacés de licenciement (conditions de travail dégradées, délocalisations), agriculteurs (filière lait attaquée, les autres vont suivre), fonctionnaires (suppression de postes, réorganisation du travail), femmes, jeunes et immigrés relégués dans les emplois les plus précaires, subissant loyers élevés, chômage et petits boulots..

    Les gouvernements et les médias cherchent à nous diviser alors que nous sommes tous victimes des mêmes politiques au profit d’une infime minorité qui bénéficie de cadeaux fiscaux, de subventions indues et de toute liberté de spéculer.

    Ce Pacte entraînera toute l’Union dans une spirale dépressive qui généralisera et rendra permanente la pauvreté !

    Un danger sans précédent pour la démocratie

    Des organismes non élus agiront comme une véritable police politique : droit de sanctions obligatoires contre l’État pour imposer toujours plus de précarité, le but étant de gonfler les profits des banques, des multinationales, des entreprises du CAC 40, de rémunérer les actionnaires et les fonds de pension. Nous ne voulons pas de ça ! Résistons !

    Ils sont peu,

    SOYONS DES MILLIONS À DIRE NON !

    Contre le Pacte budgétaire,

    tous le 30 septembre à Paris !

    Il est possible de résister :

    • Interpellons nos députés. Un modèle, des adresses à : http://www.audit-citoyen.org/
    • Débattons publiquement à Migennes, jeudi 27 septembre à 20 heures, salle Jacques Brel
    • Manifestons à Paris le 30 septembre à l’appel de nombreuses organisations

    (Des cars sont prévus à partir de plusieurs villes de l’Yonne : 10 € aller-retour. Réservation : contre.tscg.yonne@gmail.com, 06 89 16 94 77, chèques à l’ordre de « la Gauche qui ne renonce pas », 5 avenue des Brichères 89000 Auxerre).