Plus de 800 salariés de la SNCF réclament justice !

Share Button

justiceDevant le conseil des prud’hommes de Paris débute une longue série de procès. En effet ce sont plus de 800 cheminots qui demandent justice à la SNCF. Travailleurs de nationalité étrangère, embauchés par la SNCF dans les années 70, ils n’ont pas eu les mêmes droits que leurs collègues embauchés au Statut.

  • air max pas cher
  • air jordan pas cher
  • nike air max pas cher
  • nike blazer pas cher
  • nike tn pas cher
  • air max 90 pas cher
  • air max pas cher femme
  • replique montre de luxe
  • replique montre suisse
  • replique de montre
  • replica montre
  • replique breitling
  • replique omega
  • montre replique
  • hublot replica
  • hublot big bang replica

  • Ils ont été victimes de discrimination en matière de protection sociale, de retraite, de déroulement de carrière et de facilités de circulation.

    Depuis sa création, SUD-Rail a mené des luttes auprès de ces travailleurs afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits. SUD-Rail revendique depuis toujours, l’abolition de cette « clause de nationalité » responsable de ces discriminations.

    Aujourd’hui, près de 10000 cheminots dans l’EPIC ont ce statut de contractuels. A l’heure où vont s’ouvrir les négociations sur la réforme du système ferroviaire, la revendication de SUD-Rail : « un seul statut pour tous les travailleurs du rail » est plus que jamais d’actualité.