Rien sous le sapin … Droit dans ses bottes !

Share Button

Jeudi soir, alors que partout la colère sociale gronde, que nous étions deux jours après des manifestations massives et avec des grèves reconductibles inscrites dans la durée, le premier ministre a reçu certaines organisations syndicales après une longue mise en scène ces derniers jours d’un prétendu « dialogue social ».

Et puis, rien… Aucune réponse au rejet massif du projet de retraites à point porté par ce gouvernement. Rien n’a quasiment changé depuis la présentation du rapport Delevoye début juillet.

C’est donc un premier ministre droit dans ses bottes qui poursuit le rapport de forces et refuse d’écouter le rejet de son projet.

Pour Solidaires, il est indispensable de poursuivre et d’amplifier la mobilisation, sans trêve et d’être toujours plus nombreuses et nombreux en grève, présent-es dans les initiatives et manifestations et actions de soutien dans les jours qui viennent jusqu’à la fin de décembre.

Cela inclut les actions du week-end des 21 et 22 décembre, et le 28 décembre temps fort, à l’appel notamment des syndicats cheminots, et d’autres secteurs en lutte. La mobilisation se poursuivra ensuite dans les jours qui suivront, en particulier le 9 janvier à l’appel de l’intersyndicale tant que le projet de casse des retraites est maintenu.

Tous et toutes ensemble dans la mobilisation et la grève, imposons un autre avenir.

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève ! Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève. Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent soutenir la lutte par cet autre moyen qu’est la caisse de grève, un premier recensement de celles-ci est disponible en page d’accueil du site national de Solidaires. Les infos y seront mises à jour régulièrement.